2014: une première en solitaire: la Mini golfe

Après une année d’absence, 2014 commence par quelques régates avec Fabienne et mon père, un entraînement au CEM (centre d’entraînement méditerranéen) de la grande motte avec Guillaume.

Rapidement, je me rend compte, qu’il y a encore du boulot pour naviguer en solo, je prends donc du temps pour préparer la mini golfe (100 milles en solo au départ de la grande motte – départ le 8 mars à 11h)

Après avoir bossé sur le bateau et quelques séances de sport pour renforcer mon genou,  avec une météo plus que clémente pour une première, je pars confiante.

Briefing des 10 skippers, Palavas Les flots est bien représenté par 2 minis (Colibri et Mini doudou), tout s’annonce comme espéré, peu de vent mais un peu d’air pour imaginer faire le parcours en entier. Ce sera portant jusqu’à Narbonne.

parcours

Le départ s’annonce avec un vent un peu plus soutenu 10-15 noeuds de nord Est,  je prends un bon départ, mais un virement imprévu et beaucoup de pudeur je fais ma route tranquillement en  queue de flotte. Puis à partir de l’espiguette, j’envoie le grand spi et là doucement , je remonte mes voisins, Resaro et bebop.

IMG_52631779173_10152246415007629_1008982502_nUne bascule de vent au sud, nous permet à Oryx et moi de garder le grand spi serré avec un bon angle. Nous gardons notre vitesse et remontons en 2eme et 3 eme position pour moi.

IMG_5252Puis ce sera Genak pour pouvoir passer les parcs avec une belle vitesse de mini doudou.

A Narbonne, après un plaquage en règle contre le parc à huitre en vain Colibri me re passe devant malgre tout. Il est 22h, et nous passons la marque. Puis la remontée au prés commence. Rapidement, le pilote donne des signes de faiblesse, mes batteries sont en mauvaise posture. J’éteins donc AIS… afin d’économiser de l’energie. Puis le GPS faiblit, il ne me reste plus que mes feux et la VHF. Je vais donc passer ma nuit à barrer.

Quelques virements moches, une remontée un peu trop serrée et un bord au large mal choisi laisse Résaro se faire la belle devant, qui lui aussi a perdu son pilote soit dit en passant, je n’ai donc pas d’excuse 🙂

Puis à Sète, nous voila reparti bon plein vers palavas, une petite erreur de cap, laisse l’occasion à Coeur fidèle et Lonestar de me doubler.

Nous nous suivons de prés jusqu’à la grande motte, où nous attend un bel événement de pétole méditerranéenne, comme on les aime. Ce moment est bien dur, la fatigue et les nerfs prennent un peu le dessus… mais après un dernier regain d’énergie, j’arrive à passer la ligne 2 minutes avant la fermeture, en laissant 3 compères derrière, et valider ma première course en solo, nécessaire pour la qualification!!!! Ouf.

Arrivée au ponton, on oublie les moments compliqués, on ne se souvient que des bons moments de remontée sous genak et sous spi au coucher de soleil et on est bien fière de ce petit parcours avec l’envie d’y retourner!!

La remise des prix, Mathieu sur Colibri remporte l’affaire sur Renan (Matchbox) et Christophe (Oryx) les suit de prés… bravo à eux! Une petite attention du club à mon égard, ayant été la seule femme engagée sur la course, j’ai eu droit à mon prix féminin, merci le club de la Grande Motte 🙂

Merci à Jean paul et David pour les belles photos: Artistic pictures: http://artistic-pictures.fr/category/3/event/16#

IMG_5264

Publicités