On parle des filles sur la mini transat 2017 et Sur Sea Sail & Surf!

Voici une année avec pas mal de filles, whaouuu … 10 girls.

Je suis fière de faire partie de ces 10 super trublionnes! Nous avons toutes des origines différentes et des objectifs différents, et presque toutes concurrentes directes avec de nombreux pogo 2…. ça va remuer !!

http://seasailsurf.com/seasailsurf/actu/9758-Mini-Transat-Dix-femmes-envisagent-d-etre-au

20161203_agnes_menut_0002

Copyright BRESCHI

Publicités

Et hop, une mini golfe validée… un billet direct pour a transat!!

Et voilà, la première course de la saison se finit cette année sur une belle note à la grande motte. A l’opposé de l’année dernière, non seulement je finis la course mais je suis contente de la façon dont je l’ai mené sauf le dernier bord.16938549_10154999493772629_7000116581147999795_n

Après 3 briefings décalés à cause d’un gros coup de sud est qui a formé de très belles vagues, nous voici sur un départ aux aurores le dimanche, mais nous risquons de finir dans la nuit de dimanche à lundi, dur dur pour le boulot, mais il faut la finir celle ci…

un départ premier rideau, avec un poil de manque de vitesse, mais le bateau va bien. Je décide d’aller plus en mer, et je fais bien car toute la flotte allant en terre s’est retrouvé dans une bien mauvaise posture.

Je reste ainsi en menant bien mon bateau au contact de la tête de flotte. Au prés tranquillement, nous grignotons les milles. A sète, les premiers prennent un peu de distance et je reste au contact mais le 889 , un bel Offcet me suit de prés…  mon pogo 2 arrivera à le contenir jusqu’à Agde, … A agde, le vent monte comme d’hab a cet endroit, on passe de 12 noeud à 25 en 15 minutes… je réduis les voiles, un peu trop même et le 889 me passe devant au passage de la cardinale de Brescou ou après une fausse manoeuvre, je me retrouve en mauvaise posture entre la cardinale et les cailloux du fort… je m’en sors, mais éreintée.

17098330_1849743588641790_2971866990425483199_n

SUr le retour, je décide d’y aller tranquille, je ne veux pas casser. Je garde ma place jusqu’à Sète et Palavas. Andreas sur son proto et Thomas me suivent d’un peu plus prés. Après la grande motte, je commence à fatiguer sérieusement il est 11h du soir et on a pas mal manoeuvré. Motivée je voudrais essayer de reprendre ma place de 4eme.

16997686_1849745975308218_8749814379563248609_n

Je choisis alors une mauvaise option à la bouee de l’espiguette et là, avec un clair manque de lucidité c’est la caca, c’est la cata … c’est la m…..  j’enchaîne des manques à virer… je m’aperçois que je suis GV et génois haut dans 22 noeuds, mon écoute de spi s’est enroulée dans mes safrans… je fais des tours sur moi même, et mes deux poursuivants, et même 3 me passent….

Le moral en berne, j’éteins l’AIS qui sonne  en me donnant le nom de mes acolytes à 1 mille devant moi, et je rentre tranquille , je finis la course, et me qualifie officiellement pour la transat…CA C’EST FAIT!!

17103307_1849743085308507_4347264297710010874_n

Retour heureux, le bateau va bien, toutes les modifications faites cet hiver ont porté ses fruits, la voile Delta  marche super bien.

Arrivée 3h30 du matin, je range le bateau, accueillis par les bénévoles du club, que je remercie, un plat de pâtes, une douche et direction le boulot!

merci aux photographes, Jean-paolo photographie pour la préparation et Didier Hilaire pour le départ.